21 09 12 (3).jpeg

ARCHIVES 2022

 

 

Mardi 28 juin 2022

Bon anniversaire Vincent ! L'An 12 affiche complet la plupart du temps en juillet.
Solan arrive ce soir de Tokyo. Nous restons deux nuits près de l'aéroport CDG pour récupérer Vincent, Su et le petit Théo jeudi matin qui arrivent de Singapour.
Quelques jours plus tard, les deux grands-pères de Théo  viennent faire à leur tour une visite éclair. L'un arrive à Luxembourg, et le second à Roissy. La maison devient trop petite, je dois squatter des chambres d'hôtes.
Thérèse est venue faire une inspection du jardin.
La note finale est plutôt confortable. Quelques petites imperfections et des mauvaises herbes que je laissais pousser en pensant que c'était joli. C'est aussi envahissant. Le potager ne se porte pas trop mal non plus.
On peut mieux faire mais ça prend plus de temps !

 

Dimanche 26 juin 2022

Mes hôtes fêtent un mariage à Torgny. Nous étions nous aussi en Belgique pour nous mettre à table.
Les restaurants ne manquent pas à Virton. Certains affichaient déjà complet hier à 18h30.
Cette petite ville qui se dit capitale de la Gaume  présente un certain charme.

Une promenade dans ses petites ruelles est bien plaisante. Le centre-ville  a mis un certain temps pour être restauré . Le résultat final semble finalement bien conçu. Il vaut mieux éviter Virton les jours de match, toute la ville est alors remplie de supporters ! Les Virtonais  sont fiers de leur équipe de foot. Ils organisent dès ce week-end une grande exposition pour célébrer les 100 ans  de leur club.

 

Samedi 25 juin 2022

Nous profitons actuellement de pluies régulières un peu fortes mais elles n'abîment pas les cultures. Au contraire, elles arrosent les semis et repiquages divers. Certains soirs, j'admire un ciel  entièrement orangé quelquefois zébré d'éclairs. Les fruitiers ne doivent pas ressentir le même plaisir.
Les cerises sont cependant délicieuses.  Pour les cueillir, Damien utilise les grands moyens. André et Aurélie sont dans une nacelle et Jeanne-Marie supervise l'opération. Le manuscopique est aussi venu dans mon jardin. J'ai rempli un godet avec tous les arbres que je venais d'élaguer le long de l'allée.

 

Mercredi 22 juin 2022

Dépaysement ce matin avec mon petit séjour  au coeur des Ardennes Belges.
Yolande est bien chez elle, nous avons involontairement vérifié sa présence au retour en prenant la mauvaise bretelle d'autoroute !
Pour faire simple, nous avons visité des lieux magnifiques et rencontré des personnes  toujours très agréables. Quant à la maison d'hôtes, l'endroit est tout simplement paradisiaque et les propriétaires tout à fait charmants.
Nous avons comptabilisé  sur deux jours le nombre de km que l'on fait habituellement en un mois !
Pendant  ma courte absence, Georgette a géré la maison d'hôtes  avec professionnalisme : accueil chaleureux et intendance au top. Je me remets à la tâche, Yolande n'est plus là pour me seconder ...

 

Dimanche 19 juin 2022

Bonne fête à tous les papas.

Ils sont tous venus du Nord pour célébrer le mariage d'Adeline.
Cet évènement était prévu depuis deux ans.  Adeline et Frédo ont officialisé leur union dans la commune de Thonnelle  puis dans la belle et fraîche basilique d'Avioth.
Les festivités se sont poursuivies dans la salle des fêtes de Villette.
L'An 12 restera probablement endormi jusque midi !
Isabelle et Pascale arrivent de Montrouge pour rendre une petite visite à Roberte.
Nous passerons un moment ensemble avant de prendre la route pour Aywaille.

Le séjour de Yolande s'achève. Nous avons bien ri, mon potager n'a jamais été aussi bien entretenu et grâce à Yolande, j'ai visité des endroits dont j'ignorais l'existence.
Georgette prendra le relais  jusqu'à mon retour pour recevoir des hôtes qui viennent visiter les caves de Marville, exceptionnellement ouvertes ce week-end.

 

Vendredi 17 juin 2022

Jean-Luc et Marie-Louise, mes correcteurs, trouvent toujours des excuses aux fautes que je laisse traîner sur cette page. En voilà un exemple :

«Les pinailleurs sont de retour.. Ils n'ont pas la patience d'André qui peut rester courbé des heures sans voir passer le temps et surtout ils seraient un peu coincés après avoir travaillé ainsi. Nous n'avons pas la constance nécessaire pour le jardinage...personne n'est parfait !» Aucun reproche, le mot est juste rectifié en gras dans une phrase toujours très aimable. Je ne serais pas aussi souple ....
Leur fils Olivier s'est porté acquéreur d'une maison qu'il transforme en gîte. Elle est probablement bâtie la même année que la maison d'hôtes. La première photo en est la preuve.
Je n'ai jamais eu un potager aussi net. Le moindre recoin a été nettoyé.

Ce matin, Yolande troque les outils de jardin contre  éponges et produits d'entretien. Elle gère le ménage dans toutes les chambres de l'An 12. La reprise va me paraître difficile ...

 

Jeudi 16 juin 2022

L'An 12 est actuellement une vraie fourmilière. Le Gourbi Bleu occupe les lieux.
Cette troupe théâtrale monte une pièce inspirée de Molière qu'elle présentera en septembre sur plusieurs communes du secteur. J'entends quelques bribes quand ils répètent sur la terrasse ou la pelouse.
L'ambiance est décontractée et tout le monde se sent bien où il se trouve.
Le séjour de Yolande touche à sa fin. Le départ est prévu dimanche.
Les plans ont dû être modifiés. Je vais reconduire la copine jusqu'Aywaille.
Plutôt que de faire un aller-retour  sur la journée trop usant pour la conductrice occasionnelle que je suis, Danièle fera partie du voyage et nous profiterons d'une petite pause. Georgette assurera l'intendance.
Thierry est dans l'avion pour une quinzaine d'heures.  Dans une dizaine de jours, c'est au tour de Solan  de venir  passer ses vacances à Charency suivi de son petit cousin Théo accompagné de ses parents.
La maison familiale va ainsi durant les deux mois d'été retrouver ses membres  dispersés. Comme elle ne suffit pas à loger toute la famille élargie, je vais empiéter sur l'An 12 !

Pas de changement de photos.

Mardi 14 juin 2022

Quand je crois pouvoir me tourner les pouces, Jeanne-Marie apporte de quoi m'occuper : des seaux remplis de tétragones.  Et je trouve encore le moyen de râler alors qu'en hiver, je serai bien contente de sortir  ces épinards du congélateur.  C'est aussi Jeanne-Marie qui m'enguirlande quand ma page reste plusieurs jours sans modification.

Il est vrai que le programme me donne peu de temps pour rester devant le PC.
Je suis  souvent en balade en compagnie de Yolande.
Nous avons encore profité hier matin d'une belle randonnée autour d'Avioth d'un peu plus de 10 km . 
Thierry est à Bruxelles jusque mercredi . Il reprendra l'avion pour Tokyo dans la soirée.

Il a pris le temps de se pencher sur le livret d'accueil présent dans chaque chambre . "Il n'est plus d'actualité"  m'a t'il dit !  Il  poursuivra le rafraîchissement en août.

Dimanche 12 juin 2022

Désolée, je n'ai pas le temps de vous commenter les photos.
J'y reviendrai dans la journée. Pour le moment, le voyant du gaufrier est en mode  prêt à l'emploi.

Quelques instants plus tard ....  Résumons la situation.
Celles et ceux qui connaissent la famille ont reconnu mon gamin.
Thierry est en déplacement à Bruxelles pour une dizaine de jours.
Une belle occasion de venir faire un tour à Charency  pour retrouver la maman et surtout le terrain de pétanque !
Je me dois aussi de donner des nouvelles de Yolande à ses amies.
Promis, elle ne travaille pas plus de 20h .... par jour ....
Mon potager n'a jamais été aussi prospère !
Aucun doute, André est le pro de la cueillette des fraises.

Il peut rester courbé des heures sans voir passer le temps. 
Comment puis-je être bousculée avec tous ces aidants à titre gratuit ? Je n'ai pas la réponse.
Nous profitons aussi de belles balades et de bons repas.
Georgette, naturellement, concocte son couscous royal, commandé par Thierry pour ce midi.
Concours de pétanque cet après-midi en compagnie d'Yves, le réalisateur du terrain.
Et retour à Bruxelles demain aux aurores.
Entre-temps, je reçois des hôtes que je n'attendais pas ....
J'entends déjà les commentaires. Non non ce n'est pas un oubli .... 

 

Vendredi 10 juin 2022

Certains hôtes viennent à l'An 12  depuis son ouverture. Quelques-uns y restent quelques jours ou même plusieurs semaines comme notre Yolande. Dans ce cas là, ils deviennent les amis de mes amies et parfois ils entrent dans le cercle familial. Il est vrai que je suis comblée avec mon frère et ma belle-soeur.
Ils demeurent aux portes d'une ville qui mérite le déplacement et Daniielle a l'art en plus de recevoir.
Françoise et Alain, les cousins d'Arlon, faisaient partie du voyage.
Ils découvraient ainsi la ville verte de Metz.  

Le rendez-vous était prévu vers 9h30. Nous avions embarqué les parapluies, les vestes chaudes et notre inébranlable bonne humeur. Nous avons emprunté la détestable autoroute sous un ciel menaçant.
Marc ne fera pas partie du voyage mais il déposera une partie de la fine équipe au centre-ville . Merci frérot.
Les nuages font alors place au soleil !  Danielle nous a non seulement concocté une visite approfondie de la ville mais elle y a aussi associé une étape gastronomique.
Nous comptabilisions 10 km  au compteur en fin de journée et pas une calorie supplémentaire !  Merci Danielle. 
Nous nous sommes quittées un peu avant la tombée de la nuit. Alain s'est engagé sur l'autoroute, j'ai pris les petites routes de campagne qui ont un peu rallongé le temps du trajet mais que c'est beau !!

 

Mercredi 8 juin 2022

Journée plutôt clémente hier pour cette excursion chargée d'histoire.
Yolande avait retenu plusieurs endroits à visiter en Lorraine dans une émission télévisée. Les ravages de Verdun  ont marqué au fer rouge l'histoire de la région. L'émission retraçait entre autre le destin d'Alain Fournier.
Ce coin de Meuse ne m'est pas inconnu. 
La campagne est belle et tranquille, forêts et prairies à perte de vue !
Nous empruntons la tranchée de Calonne. Cette route forestière  de 25 km a été réalisée vers 1786 sur les ordres de ce monsieur de Calonne, ministre de Louis XVI,   pour qu'il puisse atteindre plus rapidement le château qu'il venait d'acquérir à Hannonville-sous-les-Côtes. L'histoire se répète indéfiniment .. 
Nous nous sommes posées un moment aux Eparges où l'on ressent toujours  la douleur de Maurice Genevoix. et de ses compagnons.
Les entonnoirs creusés par les obus  laissent pousser quelques orchidées.
Une note d'espoir sur un lieu dévasté. 
Saint-Rémy la Calonne se trouve  à quelques  kilomètres. Nous nous rendons sur la tombe d'Alain Fournier et retrouvons d'autres poètes dans le jardin littéraire avant de nous rendre  à l'endroit où Alain Fournier et ses camarades ont été retrouvés 71 années plus tard.
Le soleil et un petit pique-nique nous ravigotent à Hattonchâtel.
Nous avons le privilège de visiter le parc du château.
Nous passons à la deuxième visite programmée elle-aussi par Yolande : la tranchée de Chattancourt située à proximité de la colline du Mort-Homme.
Entièrement reconstituée par des passionnés dès 2014, elle se visite depuis 2017.
Revenues à Charency, notre insouciance  et nos rires reprennent  le dessus.
Sachant que je n'avais rien fait de la journée, Jeanne-Marie est arrivée avec un seau rempli de tétragones et des blettes à repiquer ! Je ne pouvais pas non plus rater ce coucher de soleil !!

 

Lundi 6 juin 2022

Nous n'aurions jamais mis le nez dehors hier si nous avions eu le choix.
Nous avions réglé notre participation à la marche gourmande organisée par le Club bouliste d'Epiez, nous nous y sommes rendues à pied. 200 marcheurs ont eu le courage de marcher ainsi sous une pluie parfois intense.
Trois étapes gustatives nous étaient proposées durant le parcours. L'ambiance est restée conviviale jusqu'au dernier verre  ! Les organisateurs proposaient une boucle supplémentaire pour les plus téméraires dont nous faisions partie. Marcher sous la pluie et dans la boue fatigue énormément, à peine arrivées dans nos logis respectifs, nous sommes tombées toutes les quatre dans un sommeil profond  !
Nous sommes retournées en soirée à Epiez, en voiture cette fois, le club bouliste proposait une petite restauration. L'an 12 recevait ce week-end des hôtes de la région parisienne. Ils participaient à une fête de famille à Allondrelle-Lamalmaison.

 

Dimanche 5 juin 2022

Les jours défilent à vive allure. Entre les travaux de jardinage , les confitures et l'entretien des chambres, le temps accordé aux balades est compté .
Qu'importe, Yolande ne vient plus à l'An 12  pour marcher mais pour me seconder  !
Elle  a créé des liens avec des Vezinoises et Vezinois et elle les invite quelquefois à sa table, qui est aussi ma table.

C'est ainsi qu'elle a confectionné un gâteau aux framboises pour célébrer en grandes pompes l'anniversaire de Thérèse, notre chef dans le jardinage
Nous avons dégusté le repas dans la véranda puis le dessert à l'intérieur pour trouver plus de fraîcheur.
La digestion s'est faite à l'ombre au 4 rue Coquibut, le temps d'admirer le défilé des futurs mariés !
Rik, Lotte et Friso reviennent de l'Alpe d'Huez où ils ont partagé de grands moments de solidarité en compagnie de 5000 cyclistes Hollandais. Ils apportent ainsi leur contribution à une association caritative qui soutient la recherche contre le cancer. Tous les participants sont concernés par cette maladie.

 

Vendreedi 3 juin 2022

Yolande avait mis dans sa valise quelques vêtements usagés au cas où ..

Jusqu'à ce jour, elle les a portés du matin au soir !

 Entre le désherbage dans les parterres de la commune, la tonte de la pelouse chez Thérèse et l'entretien de l'église Sainte Hélène en vue d'un prochain mariage, les temps de repos sont rares.
C'est aussi un peu de sa faute, Yolande m'assure qu'elle adore gratouiller dans les fleurs. Elle est servie !
Tous les parterres ont eu droit  à des soins minutieux. 
Nous sommes aussi allées à la cueillette des dernières asperges des bois, elles commencent à fleurir, tout en faisant le tour du lac de Marville. Aujourd'hui c'est promis, nous ne toucherons pas un seul outil !
Je rassure ses amies, nous passons aussi des moments de grâce en dégustant des mets délicieux. C'était le cas mercredi soir à La Grange d'Avioth.

 

Mercredi 1er juin 2022

Ses amies doivent surveiller cette page depuis déjà  plusieurs jours.
Je les rassure tout de suite, Yolande est bien arrivée et tout va bien.

Comme d'habitude, je retrouve la copine Liégeoise à Neufchâteau dans les Ardennes belges.
Je profite du déplacement pour me rendre à la chapelle du Sart et sur le caveau de mea aïeux à Hamipré. Après les effusions de joie , nous partons vers l'inconnu, nous avons la journée devant nous. 

Nous traversons de jolis villages arrosés par la Semois vagabonde et fleurie. La Vierre,  affluent de la Semois qu'elle rejoint à Les Bulles , forme un barrage hydro-électrique et  un lac dans la forêt de Chiny.
Nous nous rendons à Florenville pour casser une petite croûte  à la friterie de la Fritkot. Une visite à Tendre Violette, héroïne de Jean-Claude Servais, s'impose.

Sa sculpture est à proximité de l'église..
Petite pause à Orval, le temps d'un café et l'achat de deux fromages à l'abbaye.
Le premier accompagnera la bière à l'An 12, le second est destiné à Jeanne-Marie pour le déguster en tranches sur les tartines. Nous voici à Avioth, accueillie avec chaleur par Nolwenn, hôtesse à l'office de tourisme. Je reviens avec une documentation importante sur la Meuse. 
Hier c'était la mise en place. Pour cela, Yolande doit déjà faire le ménage dans son petit nid  avant de pouvoir s'installer ! Petite balade sur la pelouse calcaire . Trois types d'orchidées. sont présentes.
Journée tranquille aujourd'hui mais pas sans occupation !