21 09 12 (3).jpeg

ARCHIVES 2022

 

 

Samedi 30 avril 2022

Pas de temps à perdre ce matin, je vais faire tourner les machines à laver et remettre toutes les chambres en état de marche !  

Le soleil va sécher les draps en un temps record et je pourrai repasser les draps avant de les remettre en place.
J'ai profité pleinement de ma journée ce vendredi, je peux travailler un peu aujourd'hui !
Nous sommes allées tester La Cambrousse à Villers-la-Chèvre.
le bâtiment a été magnifiquement restauré.
Le patron avait déjà fait ses preuves dans son restaurant précédent.
Les plats restent aussi beaux que bons !
Une rose un espoir se pose à Charenncy-Vezin ce matin et mon petit-fils vient de changer de couleur de ceinture au karaté, il arrive au niveau de son père. 
Où est le temps où il pleurait quand je l'accompagnais au cours durant mon séjour à leur côté ...

 

Vendredi 29 avril 2022

La troupe théâtrale du Gourbi Bleu me donne quartier libre.
J'en profite pour passer de mon jardin à l'entretien du village en secondant Jean-François. En cette saison, le travail sur les espaces verts est colossal mais ce sont aussi les plus beaux moments de l'année.
Le soleil est au rendez-vous et fournit une température idéale pour travailler !
Mes outils à batterie fonctionnent à merveille entre le taille-haie, le coupe-bordure et la tronçonneuse.
Pas de doute, durant la saison estivale, deux employés communaux sur le terrain seraient nécessaire. C'est la raison qui m'incite à seconder Jeannot quand il entretient les espaces verts.
La municipalité se rendra au Monument du 8 mai 45 situé sur la route de Villers-le-Rond. Celui-ci a été érigé devant un bloc de la Ligne Maginot. C'est à cet endroit que deux soldats du 132ème R.I.F ont été abattus.

 

Jeudi 28 avril 2022

Bon anniversaire Georgette !!!
Nous nous sommes retrouvées au cimetière, pas pour fêter l'évènement mais pour entretenir et arracher les herbes qui auraient tendance à tout recouvrir.
En fait, cet endroit n'est pas déplaisant.  J'y retrouve des personnes qui me sont chères. D'autres ont tenu elles aussi une place importante durant ma période associative au sein de la commune.
Nous n'étions pas là cependant pour effectuer un pélérinage mais pour désherber les allées !
J'avais proposé de partager la tâche avec tous les habitants qui le souhaitaient.
Nous étions deux conseillers et quatre bénévoles ! 

Il est inutile que je cite les noms ... 
Qu'importe, nous avons réalisé du beau travail et nous avons eu droit à l'apéritif, un vin de groseille maison, dégusté sous un soleil radieux au milieu d'un jardin extraordinaire.
Que demander de plus : activités pour le bien d'autrui et convivialité !

 

Mercredi 27 avril 2022

"Le Gourbi Bleu" occupe la maison durant toute la semaine.
Cette compagnie de théâtre en mouvement répète l'Amour Médecin au Forum à Longuyon.

Ils sont pratiquement autonomes, la maison d'hôtes se transforme en gîte.
Je consacre ainsi une partie de mon temps à la commune et une autre dans mon jardin. Damien avait donné la consigne à Romain : ramasser tous les branchages dispersés dans le village. Trois voyages ont été nécessaires entre les branchages amassés près du corps de garde, ceux coupés au cimetière et le dernier godet au carrefour de Charency.

Les parterres de fleurs s'étoffent mais ils demandent aussi un entretien régulier.
Nous ne sommes pas bien nombreuses à nous en charger. En fait je compte surtout sur les copines !

Fabien devrait passer la débroussailleuse dans la rue de la gare le long de la voie ferrée. Je lui ai facilité la tâche en débroussaillant la partie basse, le long des garages.
Dommage que les locataires des arches du pont SNCF n'entretiennent pas cet endroit.
J'ai passé deux heures et le résultat est loin d'être parfait alors que chaque locataire pourrait y consacrer à peine un quart d'heure. 
Je garde espoir. Devant certaines maisons, tout est parfait !

 

Mardi 26 avril 2022

Les premières orchidées sont fleuries sur la pelouse calcaire d'Urbule !
L'ascension de cette colline demande quelques efforts et un peu de souffle, il y a plus de 100 marches à gravir avant d'arriver au sommet !
Un effort vite récompensé quand on se retrouve au sommet face au point de vue qui s'étend sur toute la vallée.
Un chemin bien tracé permet de faire une boucle sur cette zone protégée par le Conservatoire d'Espaces Naturels de Lorraine.
Je me suis munie d'un taille-haie pour libérer certains passages et Danièle a pris tout ce qu'il fallait pour nettoyer les panneaux descriptifs disséminés sur le territoire. 
Je m'étais aventurée une première fois en vélo avec le sécateur dans le sac à dos.
J'ai vite rebroussé chemin ... Courageuse mais pas téméraire la nana ...
J'ai finalement choisi le Berlingo en le garant près du cimetière militaire et nous avons poursuivi à pied.

J'ai quand même dû à nouveau affronter l'ascension de la pelouse à vélo par la face Ouest cette fois, il me manquait une photo...

Veni, Vidi, Vici ... 
Je suis apte pour suivre le Tour de France, du moins pour l'étape Binche-Longwy !

 

Dimanche 24 Avril 2022

Jacques et Pascale et leurs amis Jean-Michel et Catherine avaient prévu cette sortie depuis deux ans. Ils avaient alors réservé une nuit à l'An 12 entre leur lieu de résidence dans la région lyonnaise et leur lieu de vacances qui prenait naissance à Vinkeveen au Pays-Bas.

La sortie a dû être reportée à deux reprises, en 2020 et 2021.
Ils vont effectuer une croisière sur canaux et rivières de Hollande durant une semaine. Ils embarquent les vélos pour visiter les points remarquables le long du parcours. Ils n'en sont pas à leur premier essai, ils ont déjà navigué sur de nombreux canaux en France.

Cette fois, ils vont se poser à Vinkeveense plassen pour prendre possession du bateau. Ils amarreront à Amsterdam, la capitale des Pays-Bas, Lisse pour visiter le Keukenhof, Leiden, Gouda le temps de goûter son fromage, Oudewater et Utrecht.
Après 7 jours de navigation, ils se retrouveront au point de départ.
Ils ont eu le loisir de prendre connaissance des endroits à visiter avec la présence de Léontine et Erik.
Les parterres de fleurs installés dans la commune commencent à avoir une belle allure . Ils demandent seulement un peu d'attention avant de disparaître sous les plantes sauvages.
Fort heureusement, Jeannot me facilite la tâche.
Les deux dernières photos sont prises par Thierry près de son domicile.

 

Jeudi 21 Avril 2022

Jour de détente ce mercredi.

Je comptais admirer les mirabelliers en fleurs dans les Côtes de Meuse. Je suis arrivée un peu trop tôt, ils le seront dans quelques jours. Qu'importe, cette région mérite le déplacement à chaque moment de l'année.
J'avais choisi le point final, le lac de Madine, mais pas l'itinéraire.
Je me dirige vers le sud en utilisant les plus petites routes.
Non Emmanuel, cette fois, je n'ai pas foulé les chemins vicinaux !
Difficile de traverser le pays sans se frotter à la Grande Guerre. J'avais pourtant évité Verdun, du moins à l'aller.
je suis arrivée par hasard à Saint-Rémy-La-Calonne et les désastres de la Première Guerre Mondiale m'ont rattrapée.
Je devais me poser dans ce village et me souvenir du Grand Meaulnes et de son auteur tombé le 22 septembre 1914 à l'âge de 28 ans.
En 2011, un jardin littéraire a vu le jour, 16 panneaux évoquent le vécu et les réflexions d'écrivains combattant durant cette Grande Guerre.
Je poursuis ma route et me retrouve à Hattonchâtel. Situé sur un promontoire à 355 mètres , il domine la plaine de la Woëvre et le lac de Madine. Son patrimoine mérite une visite.
La pause à La Maraude au pied d'Hattonchâtel est bien appréciée. Rapport qualité-prix excellent.
J'atteins enfin le but final avec le lac de Madine et la butte de Montsec. Que la nature est belle !
J'essaye de reprendre la route en prenant d'autres directions sans descendre jusque Toul ou Nancy et j'arrive dans les Champs de Bataille de Verdun !
La fin de journée approche, les visiteurs sont plus clairsemés.
Certains errent dans les rues du village détruit de Fleury. D'autres semblent méditer dans la Tranchée des Baïonnettes. Tout est silence. La quiétude plane au-dessus de nous avec un ciel bleu sans faille.

 

Lundi 18 Avril 2022

Les cloches de Ste Hélène se sont tues avant Pâques soit disant pour aller faire un tour à Rome. 

Heureusement, 2 remplaçantes sont venues se joindre à une troisième locale pour pallier leur absence.

Après d'heureuses retrouvailles avec nos amies Georgette et Danièle, nous avons profité, le temps d'une balade, de Vezin, Charency, la ferme d'Urbule et, au retour, Épiez, entourés d'une nature en pleine renaissance et sous un soleil radieux. 

Le jour de Pâques se montrait encore plus ensoleillé, l'occasion d'aller visiter la ville meusienne de Stenay.

Nous y avons appris l'existence d'une ville dans la ville avec ses rues propres, reflets des corporations les habitant.

Ainsi, la rue Stine où se trouve le garage, la rue Tabaga où des maraîchers devaient œuvrer. Nous n'avons pas pu voir la rue Barbe mais avons pris plaisir à imaginer les autres rues qui auraient pu exister dans toute la ville : celle de la bijouterie (la rue Tilante), de la boulangerie et des gens aisés (la rue Pain), de l'Ehpad (la rue Mathisme) ou encore du cimetière (la rue Meurs). 

Une belle découverte de cette ville pittoresque où se nichent moult détails pour qui se donne la peine de les observer, du port de plaisance aux jardins privés et publics, des bords de Meuse au musée de la bière où une halte désaltérante s'est imposée. 

Le retour à la "capitale" s'est fait par des chemins de traverse où, à la faveur de chemins plus que vicinaux dont aucun GPS ne doit soupçonner l'existence, nous avons pu sentir au plus près la campagne ardennaise puis meusienne avant de retrouver enfin des voies plus carrossables. 

Le week-end se finit tranquillement, entre amis et auprès de la famille Valade retrouvée avec plaisir. 

Les cloches de Ste Hélène n'ont jamais autant sonné avec une telle ardeur... Emmanuel

 

Samedi 16 Avril 2022

Cécile, Serge et Louise ont rendu visite à la famille originaire de Longuyon.

Louise avait un an la première fois qu'elle est venue à l'An 12.

Elle en a aujourd'hui 15 !
Ils ont profité du déplacement pour se rendre sur les Champs de bataille de Verdun.
C'est dans le programme d'histoire de Louise.
Ils seront chez eux à Orchies avant le passage du Paris Roubaix qui passe à proximité de leur maison.
Cathy et Emmanuel sont arrivés dans la nuit. 

Jeanne-Marie leur a préparé un baba au rhum !
Geneviève et Jean-Yves ne quittent pas Grenoble, en raison d'une petite grippe.
Isabelle quitte Paris ce matin.
Christian n'a pas besoin de dormir à l'An 12, il peut repartir à Reims dans la même journée.
La famille Valade se retrouvera ainsi avec plaisir autour de Roberte, la maman. 

 

Vendredi 15 Avril 2022

J'ai repris le vélo (à assistance électrique...) avec plaisir.
Je n'avalerais pas autant de kilomètres si je voulais les faire à pied et je mettrais surtout plus de temps !

Par contre, je trouve que les descentes sont de plus en plus verticales.
Je pense aussi qu'ils ont rajouté des pierres sur le chemin des roches à Torgny pour le rendre encore plus difficile ...
J'ai la frousse tout bêtement mais quel bonheur de se retrouver en forêt avec uniquement la compagnie des oiseaux.
Cécile et Serge sont là en compagnie de Louise. Cette belle jeune fille avait un an la première fois qu'elle est venue à l'An 12. Elle a aujourd'hui 15 ans !
Cathy et Emmanuel vont arriver dans la nuit et s'installeront sans bruit comme s'ils arrivaient chez eux !
Geneviève et Jean-Yves arriveront dans l'après-midi de Grenoble.
Isabelle quittera Paris dans la matinée.
Christian n'a pas besoin de dormir à l'An 12, il peut repartir à Reims dans la même journée.
La famille Valade se retrouvera ainsi avec plaisir autour de Roberte, la maman. 

 

Mercredi 13 Avril 2022

Les moments magiques réapparaissent avec l'arrivée du printemps !
Le distributeur de pain, du moins le boulanger, se repose le mercredi.
Je vais le chercher à Marville quand le soleil se lève.
Premier bonheur : le paysage que je trouvais vilain en hiver se transforme en une jolie carte postale !
Les colzas ne vont pas tarder à illuminer la plaine.
Sur la première photo, on peut apercevoir tout au bout de la route, un chevreuil .
Second bonheur éphémère ! 
Le troisième instant de félicité se vit " O pré de chez vous" chez Dominique.
Cette épicerie propose tout ce qu'il faut pour bien se nourrir !
Les clients se saluent la plupart du temps par leurs prénoms.
C'est ainsi que j'ai retrouvé un copain d'enfance : Salut Vivi, salut José !
Un petit détour par le lac et le cimetière.
Qu'est-ce que c'est beau !
Dommage qu'il me manque les mots pour vous faire partager ces moments intenses.

 

Mardi 12 Avril 2022

Quelle drôle d'époque !
Je suis un peu groggy après tous ces évènements que nous subissons. 
Va t'on vivre plus sereinement en mai ?
Rien de tel que de se fondre dans le paysage en cette période agitée.
La pelouse calcaire est un lieu idéal pour minimiser les évènements conflictuels !
La nature s'éveille chaque jour un peu plus.
Le sentier balisé est toujours bien tracé. Il est actuellement bordé de petites fleurs. 

La boucle représente environ 5 km et offre un superbe point de vue sur la vallée de la Chiers et sur les villages de Vezin et Epiez. 
Au retour, j'avais quand même besoin de me rendre utile.

Comme toujours, je suis allée chercher André et nous avons coupé tous les noisetiers qui envahissaient la haie du cimetière.

 

Dimanche 10 Avril 2022

Thierry est allé voter à l'Ambassade de France à Tokyo.
Vincent a fait de même à Singapour et Miro doit se déplacer au Consulat d'Alger.
Pour ma part, je glisserai mon bulletin de vote entre 13 et 15h30, au moment où je tiendrai le bureau de vote en compagnie de Charline et Damien.
La semaine citoyenne est clôturée.
Je n'ai pas suivi la journée déchetterie mais j'ai vu le résultat !
L'appentis derrière le corps de garde a été entièrement vidé.
Il y avait aussi des encombrants à dégager sous le préau de la mairie de même que dans l'ancien local technique et dans les caves du château.

Deux voyages à la déchetterie de Longuyon ont été nécessaires.
Si seulement certains Vezinois pouvaient nous imiter.
Certains devant de porte sont bien encombrés ...

 

Samedi 9 Avril 2022

Rien de nouveau ce matin.
Le temps est décidément trop mauvais pour oeuvrer à l'extérieur.
Il neigeait hier à Longwy !

Je viens d'effacer toutes les archives qui s'étaient mélangées.
Le premier trimestre est passé à la trappe !
Dorénavant, je devrais pouvoir réaliser du copier-coller sans que les mots s'entremêlent à leur guise. 

La semaine citoyenne se termine aujourd'hui.
Bien sûr, il y aurait encore de quoi s'occuper pendant des semaines entières pour être fier de notre village.
Mais restons optimiste. Vous êtes finalement nombreux à trouver du charme à Charency-Vezin. Le village est plutôt aéré, les habitations sont pratiquement toutes occupées. Nous disposons d'un patrimoine immobilier plutôt intéressant même s'il n'est pas toujours mis en évidence.
La maison de l'An 12 à elle seule retrace une page d'histoire.
La pelouse calcaire attire de nombreux amateurs durant la floraison des orchidées.. 

Et nous disposons de belles forêts, il est vrai sans parcours balisés.
Toutes les cartes IGN présentes à l'An 12 vous accompagneront dans vos balades.

On a aussi la chance de compter un café restaurant et deux coiffeuses.
Peu de villages peuvent en dire autant.
Les photos sont hors-sujet, elles ont le mérite de nous emmener sur un autre continent ... 

 

Vendredi 8 Avril 2022

La pluie et les rafales de vent nous ont dissuadées de mettre le nez dehors hier matin. J'aurais peut-être dû en faire autant l'après-midi ...
Vers 15h, je suis allée chercher mon associé attitré avec la tronçonneuse.
Des sureaux poussaient dans la haie de tuyas le long de la Chiers près du corps de garde.
Pas facile d'y accéder sans se prendre des branches dans la figure si bien qu'à un moment, mes lunettes se sont accrochées à l'une de ses branches et nous n'avons pas pu les retrouver. (Normal sans lunettes...)

Saint Antoine est resté quant à lui hermétique à ma prière ...

Par contre, j'ai rempli un casier de bouteilles de bières (vides).

Ce matin, un grand ménage est prévu dans l'appenti derrière le corps de garde.
Ce ne sont pas nos petits bras qui devraient aider au déménagement. 
J'ose espérer qu'il y aura des bras plus costauds pour prêter main-forte à Jeannot.

Tout sera ensuite emmené à la déchetterie.
Nous devrions nous retrouver un peu plus nombreux le samedi matin et terminer cette semaine citoyenne joyeusement.

La semaine prochaine, je me recentre sur mon activité principale !
Grace et Bruno arrivent dimanche. Puis ce sera Cécile et Serge avec Louise.
Cathy et Emmanuel viendront faire leur petite visite annuelle et la famille Valade se réunira pour Pâques.

 

Jeudi 7 Avril 2022

Je ne ferais probablement pas de mise à jour quotidienne sans cette semaine citoyenne.
Hier matin, nous sommes allés à la rencontre des enfants de maternelle, ce sont eux qui peuvent changer l'incivisme des adultes.
Comme toujours, les participants à cette opération étaient déjà convaincus de la nécessité de protéger l'environnement.
Ceux qu'il aurait fallu sensibiliser étaient absents !
Nous avons parcouru environ 500m de Charency à l'entrée d'Epiez dans un sens puis retour de l'autre côté.

La sécurité était au top, il y avait plus de gilets jaunes que de petits !
Emilien nous a apporté un coup de main en allant chercher des ballons de foot égarés au milieu des champs et des canettes surnageant dans l'eau nauséabonde qui stagne dans les fossés.
Nous avons rempli 6 sacs soit environ 10 kg de déchets de toute sorte.
Ce tronçon avait pourtant été nettoyé il y a peu de temps lors d'un retour de nos balades régulières.

Ce matin, c'est à nouveau entretien des espaces verts.

Il y a 12 massifs de fleurs à nettoyer et je ne parle pas du travail colossal d'entretien dans le parc de l'école.
Pour le moment la pluie nous retient de mettre le nez dehors.
Va t'on être plus nombreux sur le terrain ?

Peu probable.    

 

Mercredi 6 Avril 2022

Vincent a finalement classé les archives par ordre décroissant comme je lui réclamais depuis un certain temps mais tout s'est emmêlé ... 

A partir de ce jour, je devrais pouvoir les ranger correctement.

Qu'a t'on fait ce mardi  au sein de la Semaine citoyenne ?
Après le départ d'Evelyne et Fabrice, Danièle est venue me chercher pour aller gratter dans les parterres de fleurs. Je n'étais pas très décidée mais arrivées sur place, la pluie a cessé et le plaisir de jardiner a pris le dessus !
Fort heureusement, Jeannot est venu nous prêter main-forte !
Près de nous, Olivier éliminait une "forêt" qui menaçait de se propager sur la voie publique. 
Nous avons aussi arraché la fameuse Ruine de Rome qui envahissait le mur d'enceinte de l'école. Si la fleur est jolie, ses racines délitent la pierre.
Quelques bras supplémentaires nous auraient permis de clôturer l'entretien des trois parterres situés près de l'école avant midi.

Il nous faudra donc revenir sur le chantier.  
Ce matin, les enfants de la maternelle devraient participer à la propreté et à l'incivilité des automobilistes en restant bien encadrés.